Calcul taux d’endettement : les éléments à prendre en compte

Le premier critère pris en compte par les institutions de crédit pour décider si vous êtes éligible à un quelconque prêt est le taux d’endettement. Il s’agit de la part de vos charges par rapport à vos revenus. Voici les éléments permettant de le calculer.

Les revenus mensuels fixes de votre foyer fiscal

Les revenus de votre foyer fiscal sont calculés selon que vous êtes célibataire ou en couple. Dans le premier cas, ce sont vos propres revenus qui sont pris en compte. Dans le second cas, tous les revenus mensuels de votre conjoint également pris en compte. Être en couple améliore en général votre taux d’endettement et vous avez plus de facilité à obtenir la plupart des crédits proposés sur le site crédit pour tous.

Les charges mensuelles fixes du foyer fiscal

Elles sont calculées sur la base de plusieurs éléments à savoir votre loyer et toutes les charges locatives, vos autres charges fixes ainsi que les crédits en cours, s’il y en a. En l’espèce, vous aurez à fournir le montant de vos différentes mensualités.

Quelle formule de calcul utilisée ?

Toutes les banques utilisent la même formule de calcul du taux d’endettement. Le total de vos charges fixes est divisé par le total de vos revenus. Le résultat est ensuite multiplié par 100, permettant d’aboutir à un pourcentage.

Dans la pratique, le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 %, ce qui représente le tiers de vos revenus. Autrement dit, si vos charges actuelles mobilisent déjà plus du tiers de vos revenus, il vous sera difficile d’obtenir un prêt, puisque c’est sur la base de ce taux qu’est calculé le montant de la mensualité à payer.

Cependant, il convient de préciser que, dans certains cas, le taux peut être revu à la hausse, jusqu’à atteindre les 35 %. Cela n’est toléré que lorsque vos revenus mensuels sont plus ou moins importants et qu’un prêt n’affectera pas la vie du ménage.

Impact de la relaxation quotidienne sur la productivité au travail

La relation entre la relaxation quotidienne et la productivité au travail est un sujet crucial qui mérite d'être exploré plus en détail. Dans un monde où le stress et les tensions peuvent parfois prendre le dessus, il est essentiel pour tout un chacun de comprendre l'importance de prendre du temps pour soi. Que ce soit par le biais de la méditation, de la pratique de la pleine conscience ou par d'autres formes de détente, la relaxation peut grandement influencer votre performance au travail. Enfin, il est important de comprendre comment et pourquoi ces pratiques peuvent vous aider à améliorer votre productivité et votre bien-être général. Nous vous invitons donc à découvrir dans cet article les nombreux bénéfices de la relaxation quotidienne sur la productivité au travail. Comprendre la relaxation quotidienne La relaxation quotidienne se réfère à des activités, généralement simples et faciles à mettre en oeuvre, qui aident à réduire le stress et l'anxiété, favorisant ainsi une meille... Lire la suite

Rachat de crédits : les avantages

Un rachat de crédits est une méthode financière qui vise à regrouper plusieurs crédits en un seul. Cette méthode concerne les ménages et les personnes en surendettement. Une banque où tout autre organisme financier peut accorder le rachat de crédits aux profils jugés acceptables. Un élément étudié selon divers points principaux. Quels sont les types de rachat de crédits et quels en sont les avantages ? Ce sont les principales questions auxquelles nous apporterons des éléments de réponses dans notre article. Les différents types de rachat de crédits Il existe trois sortes de rachat de crédits. Le premier est le rachat de crédits à la consommation auquel on fait recours quand les dettes sont accumulées pour amoindrir les mensualités et regrouper plusieurs prêts en un seul. Il y a aussi le rachat de crédits immobilier qui permet d’emmagasiner plusieurs crédits immobiliers et un crédit locataire ; le crédit immobilier peut durer jusqu’à 30 ans. En dernière position, il y a le rachat de cré... Lire la suite

Investissement en loi de défiscalisation : prêt ou fonds propres ?

Si les Français sont de plus en plus intéressés par l’investissement en défiscalisation, ils sont encore nombreux à se demander s'ils doivent financer leur projet immobilier avec un prêt ou sur fonds propres. Financer un investissement en défiscalisation avec un prêt Tous les experts de la défiscalisation recommandent cette solution d’investissement pour les nombreux avantages qu’elle comporte. C’est un excellent moyen d’investir sans apport personnel, ce qui est intéressant si, en amont, vous n’aviez aucune réserve de fond personnelle. Même dans le cas où vous disposez de réserve, investir avec un prêt réduit considérablement les risques de surendettement. Votre profil est d’autant plus sûr que vous avez, grâce à ce capital, une excellente capacité d’endettement, l’un des critères pris en compte par les banques. Pourquoi bouder cette option lorsque la loi vous l’autorise ? En conservant votre apport personnel, vous pouvez l’utiliser comme garantie de prêt ou comme moyen de financer le... Lire la suite